jeudi 28 juin 2012

Dédicace


Lignes à lire

extrait du livre « L’INSTINCT DE LA GLISSE. Petit hymne au surf, aux vagues et à la liberté » de la collection « Petite Philosophie du Voyage » du surfeur Lodevijk Allaert.


"Surfer est la célébration d'une existence pleine et authentique qui ne convient guère aux balisages qu'affectionne notre temps.
On comprend mal l’obstination des surfeurs à vouloir répéter les mêmes gestes, à déployer autant d’efforts pour un plaisir si éphémère. 
Quoi de plus insensé en effet, dans nos vies accélérées, toujours dans l’urgence, que de se mettre à l’eau et d’attendre une vague hypothétique ? Quoi de moins raisonnable que d’aller au devant du danger, alors que partout s’exprime l’obsession de la sécurité Entrer dans le tumulte glacial pour défier les puissances créatrices, répéter l’incessant corps à corps où fusionnent l’homme et l’élément, se laisser dériver à la surface de l’eau, représente bien plus qu’un jeu ou qu’un divertissement. 
Le surf, hymne à la lenteur et à l’altérité, est une discipline à contretemps. En luttant de manière fugace contre l’océan, le surfeur revendique sa singularité. Le surfeur est l’iconoclaste qui avance à contre-courant du modèle établi. Pour cette raison, il est souvent mis à l’index, catégorisé comme le marginal, l’antiproductiviste indésirable qu’on dédaigne ou qu’on raille. Mais il est aussi – on se l’avoue rarement – celui qu’on envie d’avoir su prendre d’autres chemins."

Line up

                 









"Nous ne vivons que pour apprendre la beauté du monde...
Tout le reste n'est qu'attente"

Khalil Gibran

Partie de pêche

7 milliards d’êtres humains vivent actuellement sur 30% de la surface de la Terre. Mais nous dépendons des 70% restant...l'Océan.
L’océan est la plus vaste source de nourriture au monde. Le poisson est la source principale de protéines au quotidien pour 1,2 milliards de personnes, mais les petits pêcheurs locaux reviennent de plus en plus fréquemment avec les filets vides…
Ces 60 dernières années, les stocks de gros poissons auraient diminué de 90%. Selon les scientifiques, on irait vers l’extinction de toutes les espèces de poissons dans moins de 50 ans si on continue à ce rythme. Une des raisons ? La surpêche, ou plutôt la pêche pélagique. car ile ne faut pas confondre grosse pêche industrialisée et petits pêcheurs locaux qui ont besoin de ce travail pour vivre et nourrir leur famille et ainsi souvent participer activement à l'économie locale.


Quelques chiffres toujours aussi fous :
Les bateaux de pêche à la palangre utilisent 1,4 milliards d’hameçons par an.
Les filets pélagiques peuvent couvrir une surface de 23.000 m², soit l’équivalent de 4 terrains de football.
Ils peuvent capturer jusqu’à 500 tonnes de poissons et occasionnent des pêches accidentelles de dauphins et de requins notamment.
Selon la vidéo ci-après, le plus surréaliste réside dans le fait que les rejets peuvent atteindre 90% des prises, ce qui voudrait dire que pour pêcher 1 kg de crevettes, ce type de pêche engendrerait le rejet à la mer de 9 kg d’animaux marins non désirés.
Environ 47% de l’offre en poissons provient maintenant des poissons d’élevage de l’aquaculture. Mais comme la plupart de ces poissons d’élevage sont carnivores, ils mangent eux-mêmes de plus petits poissons. 5 kg de poissons sauvages pêchés sont nécessaires pour produire 1 kg de saumon d’élevage. Cela équivaut à convertir des petits poissons « de faible valeur » en plus gros poissons plus chers. Mais cela ne crée pas plus de poissons pour autant…

La vidéo de Birdlife Europe suggère de faire pression sur les politiques, notamment au niveau de l’Union Européenne, pour faire respecter les quotas de pêche préconisés par les scientifiques, notamment par exemple en ce qui concerne le thon rouge...

Changer nos habitudes de consommation et de vie...toujours la même chanson à réapprendre à jouer...

Authentique toujours

Nous avons déjà évoqué le projet de film de Rudy Jacques sur ce blog.
Il nous propose en attendant de la sortie imminente de son "authentic story" cette petite vidéo comme avant-goût..!
On y retrouve son grain, sa mélancolie attachante et sa façon parfois touchante de mettre en lumière la pureté du single fin...Clovis y est comme à son habitude élégant et virevoltant à la fois.

Le film sort cet été et devrait être projeté en avant-première à Oléron le 21 juillet au Tamarindo Surf Shop et dans la foulée chez JB le 31 juillet au non moins célèbre Wallako !


mercredi 20 juin 2012

lundi 18 juin 2012

D Day

Ce dimanche fut tout simplement magique avec des conditions s'améliorant tout au long de la journée. Agitées le matin, la houle et les vagues se calent et se rangent progressivement sous l'effet du vent offshore modéré. Apothéose en fin d'après-midi sur le remontant, avec des couleurs et des vagues de feu.

Comme toujours, en naviguant un peu sur les spots girondins, il était possible de se retrouver à 4 sur un pic féérique pour une gavade organisée en toute fraternité !







Un grand merci à LSI pour les clichés.

mardi 12 juin 2012

Shape

Le vent est une musique
La vague une partition
La glisse une mélodie
Le surf une harmonie


 

Bio divers cité

Le programme régional Environnement et Ressources des Milieux Marins Aquitains (ERMMA) propose sur son site Internet l’accès à une carte interactive de la biodiversité en Aquitaine.


Cette base de données permet d’accéder aux descriptions, à l’évolution d’abondances et aux cartes de répartition d’espèces sur l’ensemble de la côte Aquitaine avec une sélection géographique intéractive et personnalisée.
Une initiative très intéressante et pratique notamment en matière de suivi des pêches, ou encore d'échouage sur nos plages, syndrôme hélàs de plus en plus fréquent sur nos cotes.

Plus de 500 analyses sont disponibles sur 7 suivis biologiques menés par le programme ERMMA.

A consultez sur :
http://metabase.ermma.fr/interface_publique/

mardi 5 juin 2012

Lune de miel

6h15 ce matin...
quelque part au sud de Lacanau....


"Thank God...
I'm a surfer"

Anonymous

samedi 2 juin 2012

Escapade


"Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu !
A toi le bonheur !"


Psaume 127, 1-7